╳ 

INNERVISION

UN CYCLE DE CONFÉRENCE INÉDIT

Voici Innervision, un cycle de conférences et concerts ou dj set qui forme un corpus en lien direct avec notre sélection musical:

musiques du monde, rock, jazz, électronique, musique expérimentale et d’avant-garde, micro-productions.

 

Il présente des points de vue théoriques sur des genres / artistes / mouvements “mineurs” situés hors des réseaux de diffusion mainstream. Innervision tente de mettre en lumière non seulement les facettes moins connues de la musique, son histoire et sa résonance culturelle.

La majorité des thèmes présentés ci-dessous sont disponibles en enregistrement audio ou vidéo sur cette page.

╳ 

╳ 

INNERVISION #24

Sauvé par le Beat – Pierre Deruisseau

Steber06-1.jpg

Nourri par le beat, porté, redressé par lui.
Protégé, enraciné par le beat, libéré par lui.

Explorant des pouvoirs et fonctions des pulsations rythmiques, allons à l'écoute profonde de leurs tempos, textures, ambiances et énergies.

Des worksongs à la techno en passant par le blues, le jazz, le hip hop, l'electro et d'autres, sur plus de cent ans de musiques afro-américaines, la quête d'une pulsation parfaite s'entremêle à une autre quête essentielle : cheminer dans le monde sans qu'il ne nous abatte et atteindre, vertical, à l'espace de liberté.


---------------------
PIERRE DERUISSEAU
Depuis dix ans, Pierre Deruisseau (Bruxelles) développe le programme Astrophonie - une exploration des espaces mythologiques présents dans les musiques afro-américaines.
Pochettes d’albums, costumes de scènes, paroles, clips vidéos,… d’anciens mythes affleurent ça et là, codés, dans des formes, de plus en plus futuristes. Une recherche passionnante et surprenante, transmise dans une forme vivante à la croisée du conte et de la séance d'écoute.


(www.astrophonie.net)

 

INNERVISION #23

Early 20th Century Near Eastern Musics in NYC

nagoski.jpg

Nous avions dévouvert avec joie et stupéfaction "une histoire des enregistrements d'oiseaux et les imitations des chants d'oiseaux entre 1910 et 1944" lors de sa première venue au magasin en décembre 2016.

Ian Nagoski est de retour à Bongo Joe pour nous compter, cette fois, l'histoire mal connue de la production musicales des immigrés levantins au début du 20e siècle à New York. La conférence et salon d’écoute illuminera ce qui fût un monde dans un monde, une culture musicale telle qu’elle s’est développée au cours de deux générations, spécifiant détails et anecdotes et présentant des chefs-d’œuvre peu entendus. Il s'agira d'une exploration des expressions artistiques des immigrants et des réalités sociales d'une «nation d'immigrants» et de ses ambivalences.

 

INNERVISION #22

Crisis Music – Discussion par Basile A. Dinbergs

Capture d’écran 2019-11-09 à 17.05.11.pn

Discussions autour de la Basse, de la Danse, de la fin du monde et de la guérilla digitale.

Comment circulent les musiques DIY produites dans des chambres partout sur terre, à l’aide d’ordinateurs vétustes et de logiciels craqués - voir de simples Smartphones - jusqu'à se retrouver dans nos oreilles ? À quelles tactiques les producteurs ont-ils recours pour diffuser leurs musiques ? Quelles narrations se tissent autour de ces scènes ultra-contemporaines et de leur corps à corps avec le vortex accelérationiste du capitalisme tardif. Des informations venues de loin, du futur, de l’autre coté de la fin du monde.

+ suite DJ-set de Basile (aka Hermes Finesse) au Cabinet (22h-1h45)

 

INNERVISION #21

Une heure avec Rocé et les damné.e.s de la terre

rocé damné.jpg

Cela fait plusieurs semaines que nous nous extasions sur l'une des plus belles compilations jamais apparue dans nos bacs. Immense projet, engagement inconditionnel et réussite totale. Nous avons l'immense plaisir d'accueillir pour une heure, ni plus ni moins, l'estimé rappeur français Rocé, mastermind responsable de ce disque unique en son genre honorant la musique francophone engagée. Ce sont 24 titres aux revendications diverses, d’horizons variés, qui (re)voient le jour accompagnés d’un livret de 40 pages incluant les textes inédits des historiens Naïma Yahi et Amzat Boukari-Yabara.

https://soundcloud.com/roc-officiel/sets/par-les-damnees-de-la-terre/s-A2jfM

 

INNERVISION #20

Life is a dance in Lollywood

lollywood.jpg

Par Rahil Anwar

Au début des années 1970, le Pakistan était le quatrième producteur mondial de films. Le premier film a été produit en 1930 à Lahore, avant la partition, pour devenir plus tard l'épicentre du cinéma pakistanais, plus connu sous le nom de " Lollywood ". Cependant, c'est à la fin des années 1960 et dans les années 1970 que le cinéma pakistanais a connu un véritable boom, à savoir l'âge d'or : les films réalisés à l'époque étaient à bien des égards beaucoup plus progressistes qu'aujourd'hui, abordant de graves problèmes sociaux mais avec son propre mélange unique de kitsch.

Les bandes-son étaient également en phase avec les tendances du moment et, dans la plupart des cas, allaient au-delà de la tendance, étant beaucoup plus funky et groovy que la musique occidentale qu'ils essayaient de copier. Des producteurs de musique comme les frères Tafo, M Ashraf et Sohail Rana, ainsi que des chanteurs légendaires comme Nahid Akhtar, Runa Laila et Noor Jahan, ont ouvert la voie avec un mélange de folk, jazz, funk, disco et psychedelia (parfois tous dans une seule chanson !). Il n'y avait rien d'autre comme le cinéma pakistanais à l'époque, et il n'y a rien eu de tel depuis. Dans une tentative de suivre Bollywood, Lollywood a réussi à créer sa propre niche....au moins pour un temps magique.

Comme l'a chanté Nahid Akhtar en 1976 (extrait de'Society Girl'):'La vie est une danse, amusons-nous, ne pensons pas pourquoi, ne soyez pas bêtes, venez danser !

 

INNERVISION #19

Ojos Suaves / Soft Eyes

Une histoire des sound systems mexicains

33183992_1685767231536716_58117618401280

Par Mirjam Wirz

José Ortega, alias Morelos, du quartier Peñón de los Baños à Mexico, a commencé dans les années 1970 avec son frère pour se rendre en Colombie afin de trouver des disques cumbia et les rapporter au Mexique. Il a commencé à voyager dans d'autres pays pour chercher des disques de musique de Cumbia et les ramener au Mexique. Grâce à leur passion pour la musique tropicale et la culture des petits systèmes de sonorisation en plein air, ainsi qu'à leur esprit aventureux, ils ont d'abord visité la Colombie, puis d'autres régions d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud. Là, ils ont trouvé des disques qui seraient utiles aux propriétaires des systèmes de sonorisation - les sonideros - à Mexico City et les scènes naissantes dans d'autres villes comme León, San Luis Potosí, Puebla et Monterrey. Il y a deux ans, Morelos a invité Mirjam Wirz et Carlos Icaza, musicien mexicain et collectionneur de disques, à le rejoindre et à documenter ses voyages. Au cours de trois voyages distincts, ils ont suivi son itinéraire, ses souvenirs et ses relations personnelles. Avec Morelos, le pivot et l'ancre de cette histoire, ils ont travaillé pour découvrir les origines de la cumbia et du mouvement sonidero à travers le Mexique. La conférence que nous avons proposé était le résultat de ces voyages et un échantillon de matériel pertinent : photographies, transcriptions des entretiens avec différents personnages clés, et quelques documents de leurs collections privées.

 

INNERVISION #18

Kilbi est un autre

32639689_1679888935457879_98436248512338

Par Dejan Gacond & Mehdi Benkler

« Un truc bien poétique et délabré...juste comme on les aime... »

Mehdi Benkler et Dejan Gacond sont venus présenter un livre de photographie réalisé au festival Kilbi (Bad Bonn - Düdingen), réalisé sur plusieurs années. Sa réflexion poético- photographique était un hommage au Bad Bonn, à Duex, à No-Hero, et à la musique live. Ce livre bilingue, grand format d’environ 130 pages, célèbre les coulisses de ces événéments. Mehdi nous a parlé de son travail de photographe, de ses intuitions et ses révélations.

 

Cet événement était suivi de trois concerts pensés pour l’occasion:

Mehdi Benkler - Lo-Fi / Winston Samsa - Lo-Fi / Chien Mon Ami - electro post-onirique

 

INNERVISION #17

Funk upon a Time: angels are comin’ to make you dance!

funkuponatime.jpg

Par Pierre Deruisseau

Depuis bientôt dix ans, Pierre Deruisseau (Bruxelles) explore l'usage de récits mythologiques dans les musiques afro-américaines. Une recherche surprenante et passionnante, transmise dans une forme créative à la croisée du conte, de la séance d'écoute et du rapport d'enquête (via un cycle d'une douzaine de modules).

« Anges musiciens & funk music ! Du ciel, des messages groovy vous parviennent »: avec sa conférence, nous sommes allé à la rencontre d'une tout autre troupe de créatures célestes ! Diffusant elle aussi des messages sonores - véritables médecines pour le corps -, invitant à célébrer l'incarnation humaine d'une surprenante façon (une exhalation corporelle fort musquée comme première manifestation). C’était l'occasion d'ajuster nos vues autant sur la nature du funk que celles sur les anges musiciens (selon la tradition et les peintures du 12ième au 16ième siècle), de se pencher sur l'importance de la danse et puis, de se retrouver aussi avec Michael Jackson, personnage emblématique de cet exposé!

 

INNERVISION #16

Zeit without a geist: the cultural politics of retro

simon reynolds.jpg

Par Simon Reynolds

*  En collaboration avec la libraire Oraibi + Beckbooks

** En collaboration avec le Pneu (Atelier du Vélodrome)

Simon Reynolds, journaliste et critique musical anglais, est actif depuis le milieux des années 1980. Ses écrits – publiés notamment dans Melody Maker, The Wire, Spin, Rolling Stone, The New York Times, Artforum, The Village Voice, Mojo, The Guardian – ont profondément marqué leur époque. Il est par ailleurs l’auteur de plusieurs ouvrages de référence, sur le post-punk ou la culture techno (Rip It Up and Start Again, 2005 et Energy Flash, 1998). Avec Retromania: Pop Culture’s Addiction to its Own Past (Faber & Faber, 2011), Simon Reynolds s’est attelé à l’étude de l’une des caractéristiques les plus saillantes de la culture pop du XXIe siècle : son obsession pour son histoire immédiate. Explorant de nombreux aspects de l’industrie de la nostalgie contemporaine - amplifiée par le boom technologique de ces vingt dernières années et frénétiquement ravitaillée par un marché de la réédition, des reformations, des remakes et des revivals en tous genres - le texte interroge les dynamiques à l’œuvre et ses implications dans la production culturelle et musicale actuelle. Comment cet accès immédiat et illimité à l’incommensurable masse de la production artistique humaine agit sur la créativité d’aujourd’hui et de demain, et construit nos visions du futur ?

Au Pneu, Simon Reynolds a proposé une mise à jour de ses réflexions, sur fond de culture hipster en faisandage avancé et de retro-politics à succès (alt-right, Brexit, etc.).

 

INNERVISION #15

Queens of Rake & Kings of Mambo
Une histoire des âmes oubliées du catalogue musical égyptien 

20170323_181058-01.jpeg

Par Fred Kramer

En collaboration avec la Gravière

Le label belge Radio Martiko a depuis quelques années permis aux DJs des quatre coins

du monde d'étoffer leur collection de disques 50s, 60s et 70s en rééditant sur vinyle des twists et mambos, du funk psychedélique ou encore de l'exotica des bords oubliés de la Méditerranée.

Fred Kramer, tête pensante du label est venu poser ses valises et nous plonger dans les tréfonds mal éclairés des ruelles du Caire nassérien où identité arabe et influences occidentales se mêlent en un foisonnement de productions musicales inédites jusqu'alors. Ecoute de disques et histoires de ses recherches et rencontres égyptienne.

La soirée a continué à la Gravière (Sono Tropic #7 de minuit à 06h) avec Fred aka Baya Deliciosa, Les Diplomate et Rythme de Vie.

 

INNERVISION #14

The Photographs of Charles Duvelle par Hisham Mayet

charle.jpg

Par Charles Duvelle & Hisham Mayet

En collaboration avec le MEG

Pour la 14e rencontre de son cycle Innervision, Bongo Joe Records a investi le Café du MEG pour lancer le livre-CD « The photographs of Charles Duvelle, Disques Ocora and Collections Prophet », publié par le label Sublime Frequencies. Charles Duvelle, compositeur et musicologue et Hisham Mayet, fondateur du label SUBLIME FREQUENCIES étaient présents pour vous présenter la richesse iconographique et musicale de cet ouvrage, consécration au travail d'une vie de Charles Duvelle et de sa collecte de terrain en Afrique et en Océanie.

 

La rencontre était suivie du DJ set de Cyril "Rythme de Vie" Yeterian, qui mixa tout spécialement pour l’occasion des vinyles du fonds des Archives internationales de musique populaire (AIMP) du MEG.

 

INNERVISION #13

"33 Révolutions par minute"

Le microsillon vecteur du message communisme, par Cheb Gero

Les idéaux communistes ont été massivement relayés par le biais d’enregistrements sonores diffusés par des maisons de disque étatiques monopolistiques telles que CHINA RECORDS en Chine, DIHAVINA au Nord Vietnam, des éditeurs publics comme la compagnie EGREM à Cuba et des éditeurs privés comme le CHANT DU MONDE en France ou I DISCHI DEL SOLE en Italie. Entre censure et désir d’expérimentation, la production et la fixation sur microsillons d’opéras révolutionnaires, de chants patriotiques, de musiques populaires et traditionnelles, visaient à éduquer et fédérer le peuple. Leur diffusion a aussi permis le rayonnement international de ces œuvres et des politiques culturelles mises en place.

 

Cette séance présente une introduction aux productions musicales des différents et très divers régimes et partis communistes d’après-guerre : Chine, Corée du Nord, Nord-Vietnam, Laos, Cuba, Angola, Cap-Vert, URSS…

À propos de Cheb Gero

https://akuphone.com/catalog/#content

Passionné de musique et incorrigible collectionneur, Cheb Gero, de son vrai nom Fabrice Géry, défriche et creuse les mondes musicaux depuis l’adolescence. Plongé dans les catalogues de VPC de rock extrêmes avant l’arrivée d’Internet, puis scotché aux sites de peer to peer à la recherche des plus obscurs groupes psychédéliques et progressifs des années 1960 et 1970 des quatre points cardinaux, ses huit années de disquaire lui ont permis de compléter sa culture musicale. Musiques africaines, post-punk, musiques contemporaines, free jazz, chansons françaises, tous les styles et sous-branches passeront par son oreille attentive. Mais ce sont les raretés musicales pop et folk du monde entier qui seront par la suite l’objet de ses véritables recherches.

 

INNERVISION #12

Sounds Of Silence par Patrice Caillet

"Les silences les plus intriguants de l'histoire du disque" 

 

La Cave12 se déplaçait à Bongo Joe pour une présentation/conférence de l’une des compilations les plus magistralement intrigantes à être jamais sortie, soit un superbement étonnant assemblage des SILENCES ENREGISTRÉS les plus notoires/déroutants de l’histoire discographique. Une compilation franchement extraordinaire, incluant des moments de… silence, allant du purement fonctionnel au hautement énigmatique en passant par l’ouvertement politique et le franchement/carrément stupide/idiot.

 

INNERVISION #11 AU FESTIVAL FACE L 

Projection du documentaire

In Search Of Blind Joe, The Saga Of John Fahey

Documentaire de James Cullingham,  58 Min, Canada, 2013

Un film à propos du légendaire guitariste, compositeur et provocateur John Fahey (1939-2001), parrain du genre American primitive guitar: une science du son de guitare unique. Il a influencé des musiciens aussi divers que Glenn Jones, Jack Rose, Sir Richard Bishop, Marisa Anderson, Steffen Basho Jughans,  Pete Townshend, Sufjan Stevens,  Lee Ranaldo & Thurston Moore (Sonic Youth), David Grubbs & Jim O’Rourke (Gastr del  Sol), Tetuzi Akiyama…

Cette projection était introduite par de deux solos proposés par les guitaristes Christophe Langlade (F) et Hervé Boghossian (F) pour un hommage prolongé au grand monsieur Fahey.

 

INNERVISION #10

Le Chant des oiseaux présenté par Ian Nagoski

Le sujet trop étrange, l'occasion trop belle, nous avons accueilli à la dernière minute

Ian Nagoski (USA) pour une conférence sur l’histoire du chant d'oiseau.

Ian Nagoski est venu nous parler de son très beau label Canary Records qui fait la part belle depuis sa création aux très vieux enregistrements de tous genres musicaux. Son travail actuel se concentre sur les enregistrements d'oiseaux et les imitations des chants d'oiseaux entre 1910 et 1944. À travers l'imagination du 20ème siècle Ian tisse des liens entre ces enregistrements aussi obscure que drôle afin de nous raconter une histoire d'un genre de musique peu connu, d'oiseaux-téléphones, de canaries robots, de perroquets mal polis et d'imitateurs d'oiseaux proche de la folie.

http://canaryrecords.tumblr.com/

 

INNERVISION #9

Josh Cheon parle du label Dark Entries

Nous avons eu le plaisir d’accueillir JOSH CHEON,

fondateur et patron du label DARK ENTRIES.

Il nous a proposé un éclairage vif et personnel sur l’univers fascinant des labels indépendants des années 80. En s’appuyant sur plus de huit ans d’expérience dans la ré-édition, majoritairement de disques quasiment introuvables ou jamais commercialisés, Josh nous partage ses anecdotes sur les scènes musicales underground de cette période et la particularité de son esthétique sonore inimitable. Amateurs et amatrices d’italo-disco, de dark wave, de post-punk et d’autres mouvements marginaux DIY, attendez-vous à une sélection musicale insolite et déroutante.

 

INNERVISION #8

EXOTISME par Florian Meyer (Don't DJ)

L’exotisme, ce qui est « au-dehors », « étranger » et « extérieur » à nous… L’exotisme, phénomène culturel et social d’attirance pour l’ailleurs, miroir de nos fantasmes et de nos interdits. L’exotisme, des imaginaires relatifs à un point de vue: le notre, celui de l’Occidental. 

Florian Meyer était l’invité du cycle Innervision. Il présentait une réflexion engagée sur l’exotisme dans la musique électronique actuelle.


Un point de départ concret pour parler notamment d’appropriation culturelle, de multi-culturalisme et d’hybridation. Pour se faire, Florian Meyer s'est basé sur son expérience de DJ et de producteur (électronique - musique acéphale). Il a abordé d’ailleurs les questions soulevées par sa dernière production: Authentic Exoticism (2016 - label SEXES). 

 


http://www.junodownload.com/plus/2016/03/23/dont-dj-authentic-exoticism/
https://soundcloud.com/dont-dj-1

 

INNERVISION #7

Eric Isaacson présente

Mississippi Records

Le cycle de conférences et discussions INNERVISION reprenait avec un invité qui compte parmi nos éternels amis. Plus qu'un label cousin de la lointaine Portland (USA), nous avons collaboré avec lui à plusieurs sorties de pépites oubliées par le passé et collaborerons encore dans le futur. Ce label en a inspiré bien d'autres à commencer par le notre et c'est avec un plaisir immense que nous avons accueilli Eric Isaacson, parrain spirituel qui nous a illuminé et nous illumine encore de ses sorties audacieuses.

 

MISSISSIPPI RECORDS

En peu de temps, Mississippi Records, fondé par Eric Isaacson, a gagné le statut de « label culte », rencontrant multiples louanges par les diggers du monde entier. Avec un catalogue (bien) garni de 150 LPs et d’une centaine de cassettes, le label de Portland s’est fait maitre dans l’art de déterrer albums méconnus et chansons inédites, injustement laissés à l’oubli dans un vieil hangar ou mal-aimés des grands labels de l’industrie musicale. Et ce avec un budget serré, sans aucune forme de publicité, et une distribution entièrement « DIY ». Parmi les trésors trouvés par Mississippi Records, on trouve des pépites de Fred McDowell, Mahmoud Ahmed, Irma Thomas, Dog Faced Hermans, George « Bongo Joe » Coleman, Kleenex/Liliput, The Georgia Sea Island Singers, The Clean, The Ex, Marisa Anderson ou encore Michael Hurley.

 

Eric Isaacson, son fondateur, présentera ce jeudi à Bongo Joe des films d'archive du label, puis sera derrière les platines le temps d'un voyage musical dans les recoins les plus poussièreux de la vieille amérique.

* Pour des raisons personnelles, Eric Isaacson ne désire pas que l'enregistrement de sa conférence (audio ou vidéo) soit disponible sur internet. Pour en savoir plus, vous pouvez toujours vous rendre à Portland Oregon USA et rencontrer en vrai le personnage.

 

INNERVISION #6

Kêtu Records, JB Couder, Ogun Ferraille

La recherche du vinyle en Afrique et son devenir

Bongo Joe termine son cycle de conférence annuel avec un sujet qui lui est cher, le digging, ou la chasse au vinyles rares, usés, réputés introuvables aux quatre coins du monde. Nous invitons cette fois 3 chasseurs de disques de musique africaine pour les écouter raconter et confronter leurs expériences respectives du terrain, des joies et peines, et au fond, du sens de leur démarche. La discussion/conférence se terminera par un Dj Set des trois protagonistes, qui, pour l'occasion, ont sorti les perles les plus rares de leurs collections respectives.

 

INNERVISION #5

Moondog à travers le XXème siècle par Amaury Cornut

INNERVISION #5 PARTIE 1 - Amaury Cornut
00:00
INNERVISION #5 PARTIE 2 - Amaury Cornut
00:00

Spécialiste et surtout passionné par la personnalité de Moondog, Amaury Cornut a publié en mars 2014 la biographie française du compositeur viking (éditions le Mot et le Reste). À travers cette conférence il met à jour les liens qui existent entre l’artiste et des figures marquantes de la musique d’aujourd'hui, de Steve Reich à Elvis Costello en passant par Janis Joplin, Bob Dylan ainsi que de nombreux jazzmen. À partir de photos inédites et d'archives sonores rares, ce salon révèle cet artiste qui fut, dans les années 50, une figure emblématique des rues de New York.

La présentation d'Amaury Cornut est également disponible sous le lien suivant:

 

INNERVISION #4

L'Afrofuturisme présenté par Joel Vacheron

INNERVISION #4 - Joel Vacheron
00:00

À partir des années 50, de nombreux artistes afro-américains ont largement puisé dans les figures imaginaires promues par la science-fiction pour stimuler leurs créations. Cette tendance s’est manifestée avec une ampleur tout à fait particulière en matière de sensibilités musicales. Du jazz de Sun Ra à la Techno de Drexciya, il existe toute une généalogie d’approches audacieuses qui, de manière plus ou moins radicale, visaient à sublimer le joug de la condition diasporique à travers l’exploration des potentialités rythmiques des univers fantastiques. L’afrofuturisme est quelquefois utilisé comme une bannière commune pour regrouper cette profusion de postures et de modes d’expression. Plus qu’un mouvement de pensée ou une catégorie esthétique définis, l’afrofuturisme se présente plutôt comme une sorte d’abstraction théorique. Une sorte d’opérateur historique à partir duquel il est possible de faire des relectures, à la fois homogènes et fantastiques, des voyages et des cosmogonies parcourus par quelques visionnaires.

 

Joel Vacheron s'est occupé pendant 5 ans du site du très excellent et regretté magazine Vibrations et enseigne en communication visuelle à l’écal. 

 

INNERVISION #3

Obscure Iran avec Sebastian Reier (Dj Booty Carrell)

Sebastien Reier est un disquaire, collectionneur de vinyles rares et spécialiste des musiques orientales et extrêmes orientales. Il a collaboré avec de prestigieux labels (Finders Keepers par ex.) à la redécouverte de ces musiques par des compilations sorties ces 10 dernières années. Nous l'avons invité à partager son savoir particulier et révéler à nos yeux et oreilles les perles les plus obscures des pays des mille et une nuits...

 

INNERVISION #2

Avec Renaud Beliah

INNERVISION #2 - Renaud Beliah
00:00

Fondateur du collectif Palmwine Records qui inonde la région Rhône-Alpes de grooves tropicaux depuis 10 ans, Renaud Beliah alias Babaliah creuse les musiques du monde depuis toujours. Collectionneur et DJ, il est spécialisé dans les musiques noires des 60's et 70's mais explore volontiers d'autres espaces culturels. Enseignant et conférencier, il a mis au point un cycle de conférences musicales pour le grand public titré « L'Age d'Or des Rythmes Noirs »

 

Musique et Politique dans le Grand Atlantique Noir : Un éclairage interdisciplinaire (Musique, Histoire, Littérature, Sciences, …) permettra de définir cet espace culturel, puis d'explorer la tension entre production musicale et action politique dans cet espace. Le propos sera illustré musicalement par des écoutes de morceaux sur disques. Le tout accompagné d'un diaporama, d'un document pour le public et de pistes biblio/discographiques.

 

INNERVISION #1

Avec Hisham Mayet, Samuel Aubert et Etienne Menu

INNERVISION #1 - Hisham Mayet, Samuel Aubert et Etienne Menu
00:00

Nous avons eu l'immense plaisir pout ce premier rendez-vous d'inviter Samuel Aubert et Etienne Menu, rédacteurs d'Audimat, ce magazine format poche, petit trésor d'articles en tout genres sur la musique de tous styles. Vernissage du 4e tome et conférence des auteurs et débat avec Hisham Mayet, musicologue hyperactif du légendaire label américain Sublime Frequencies autour du collectage de musique ethnique à travers le globe, de son histoire et du travail d’Ocora, label précurseur éditeur de musiques du monde, qui participe à une réflexion sur les intentions derrière cette volonté de promouvoir des musiques oubliées n’étant pas destinées à être diffusées à grande échelle.